Beaucoup de franchiseurs en rêvent. Mais peu y parviennent. Selon la FFF, seuls 20 % des réseaux d’origine française comptent aujourd’hui au moins un point de vente à l’international.

Et, on le sait, les grandes réussites sont rares. Tout le monde n’aligne pas, comme les pressings 5 à sec, près de 1 900 établissements dans 31 pays.

Alors comment réussir ? Pour David Borgel, de Franchise World Link, c’est une question de préparation. Avec un préalable : avoir déjà ouvert “au moins une trentaine de points de vente en France et connaître le métier de franchiseur”.

Ensuite, il ne faut pas souhaiter seulement “planter un drapeau mais se doter d’un véritable plan de développement et se donner les moyens de le réaliser”. C’est-à-dire ne pas se borner à “envoyer le collaborateur qui parle anglais humer l’atmosphère”.

Mais dénicher dans chaque pays visé “un véritable correspondant : expert, fédération, etc., afin de bien évaluer le marché et vérifier que l’on pourra être, à la fois, compétitif et rentable”.

Préparation indispensable Si cette étude préalable est favorable, le consultant conseille de “déposer très vite la marque et le nom de domaine”.

Le mieux est de “commencer par les pays limitrophes (Belgique, Luxembourg, etc.)”, pour des questions évidentes de langue et de distance, “puis de viser les pays d’Afrique francophone ou d’Asie où le tampon made in France fonctionne, notamment dans l’alimentaire et la estauration”.

Attention : même si, pour David Borgel, “tout concept est exportable à partir du moment où on trouve un investisseur”, mieux vaut “éviter, par exemple, de vouloir implanter des salles de sport en Allemagne ou de la restauration rapide en Angleterre, des secteurs qui y sont déjà saturés”.

“Le plus dur ensuite c’est de trouver un partenaire”. Car pour l’expert, “Un investisseur local qui connaît bien le pays est ndispensable”.

Le consultant préconise le recours à la masterfranchise, formule où un entrepreneur formé au concept s’acquitte d’un droit d’entrée et de royalties et recrute lui-même des franchisés. Mais

FICHIER TELECHARGEABLE